Bien que 8 millions de personnes dans le monde soient éligibles à une indemnisation, moins de 2% d’entre elles savent qu’elles y ont droit. Grâce à notre partenaire AirHelp, nous souhaitons redonner le pouvoir aux voyageurs. Il est temps de faire valoir vos droits.

 

Il arrive qu'un vol prenne du retard, mais cela ne veux pas dire qu'on est obligé de l'accepter. La loi de l'UE sur les droits des passagers aériens est officiellement connue sous le nom de Règlement (CE) n°261/2004 du Parlement européen et du Conseil du 11 février 2004. C'est une loi Européenne qui exige que les compagnies aériennes indemnisent les passagers pour tout problème lié à un vol retardé, annulé ou au refus de l'accès à bord. Les passagers voyageant sur des vols en Europe sous la loi CE 261 peuvent prétendre à une indemnisation allant jusqu'à 600 € pour un vol retardé de plus de trois heures. Voyez-le comme un lot de consolation pour vos péripéties de voyage.

Vérifier si vous avez droit à une indemnité >
L'annulation d'un vol peut gâcher votre voyage. Bien sûr qu'on préfèrerait ne pas y être confronté, mais la bonne nouvelle c'est que grâce à l'UE, vous avez légalement le droit de réclamer une indemnisation financière quand votre vol est annulé sans préavis. Si la compagnie aérienne ne vous a pas prévenu au moins 14 jours avant votre départ, vous pouvez recevoir jusqu'à 600 € en dédommagement. L'annulation des vols est complexe car il y a un nombre de facteurs qui déterminent à la fois l'éligibilité et le montant de l'indemnité, nous nous sommes donc associé à AirHelp pour vous assister !

Vérifier si vous avez droit à une indemnité >
Vos droits en matière de correspondance ratée dépendent en grande partie de la compagnie aérienne et du pays ou de la région de votre aéroport de départ. Pour rendre les choses encore plus compliquées, certains tribunaux européens ont des interprétations différentes de la législation et peuvent ne pas inclure les correspondances précédentes dans la distance totale éligible. Mais pas d'inquiétude, on s'occupe de tout. Tant que tous les vols sont sur une même réservation, et que vous êtes éligible selon la règlementation CE 261 avec un retard minimum de trois heures, la compagnie aérienne qui opère le vol est tenue de vous indemniser. Le seul moyen d'en être sûr, c'est de laisser notre algorithme faire le gros oeuvre en vérifiant rapidemment le montant de l'indémnisation qui vous est due.
Les transporteurs aériens ne sont pas toujours tendre avec vos bagages, et ils peuvent être malmenés voire même parfois être perdus. Un vol paisible peut se transformer en véritable cauchemar lorsqu'on se retrouve sans ses affaires, il est alors normal d'obtenir une indemnisation à la mesure du préjudice. L'indemnisation moyenne de la part des compagnies aériennes pour des bagages enregistrés qui seraient perdus ou abîmés se situe entre 1525 $ et 3500 $, selon la règlementation américaine et canadienne sur les droits des passagers aériens. Il est indispensable de garder sa carte d'embarquement ainsi que le ticket d'enregistrement des bagages avant d'établir la liste détaillée du contenu de son bagage. Dans un monde idéal, on a encore toutes les factures de ses affaires, sans lesquelles on ne peut pas prouver qu'elles étaient dans le bagage perdu.