Cela fait des mois que vous avez préparé votre voyage. Vous avez passé des heures à chercher les hôtels de vos rêves, vous avez écumé les blogs de voyage pour avoir des idées d’activité à faire une fois arrivé à destination… Tout se goupille bien jusqu’à votre arrivée à l’aéroport où vous découvrez que votre vol est annulé. Que faire pour partir malgré tout rejoindre la destination de vos rêves ? Voici quelques informations utiles à connaître pour faire face à une annulation de vol.

 

Vol annulé : que faire à l’aéroport ?

Votre vol est annulé ou retardé ? On refuse de vous laisser embarquer en raison de surbooking ? Selon la loi française, votre compagnie aérienne doit vous prendre en charge jusqu’au prochain vol et vous pouvez dans certains cas prétendre à une indemnisation vol annulé. Pour bénéficier de vos droits, présentez-vous au comptoir d’enregistrement de votre compagnie aérienne et expliquez la situation. Votre compagnie vous remettra un document indiquant les modalités d’assistance et d’indemnisations prévues en cas d’annulation de vol Air France ou pour toute autre compagnie.

En attendant votre prochain vol, sachez que votre compagnie aérienne est tenue de vous offrir des rafraîchissements et de quoi manger, de vous offrir des communications et de vous payer une chambre d’hôtel si le départ ne peut avoir lieu avant le lendemain. Demandez à ce que soit fait le nécessaire et profitez de l’aspect positif de votre annulation de billet d’avion. Il est possible qu’on vous remette des bons d’achat utilisables dans les boutiques de l’aéroport. Dans le cas contraire, vous devrez garder les factures pour pourrez renvoyer ensuite au service client de votre compagnie aérienne pour vous faire rembourser. L’indemnisation pour vol annulé pourrait vous redonner le sourire.

 

Vos droits en cas d’annulation d’un vol

Si votre vol est annulé ou arrive avec 3 heures de retard ou plus à destination, votre compagnie aérienne doit vous offrir une indemnisation vol annulé sauf si on vous a prévenu de l’annulation du vol au moins deux semaines avant l’heure du départ de votre vol ou en cas d’imprévu de dernière minute (catastrophe météorologique ou climatique, instabilité politique ou de défaillance imprévue de l’avion). Le montant de l’indemnisation vol annulé dépend de la longueur du trajet effectué :

Vol intérieur (au sein de l’UE) Vol entre l’UE et le reste du monde
Jusqu’à 1 500 km 250€ 250€
De 1 500 à 3500 km 400€ 400€
Plus de 3 500 km 400€ 600€

Par ailleurs, si votre vol est annulé ou est retardé d’au moins cinq heures, vous pouvez demander un remboursement de votre billet si vous renoncez à votre voyage.

En savoir plus : Refus d’embarquement, vol annulé ou retardé par une compagnie aérienne

 

Vol annulé : quelles sont les compagnies aériennes concernées par cette procédure ?

Dans le cadre d’une annulation de billet d’avion, seules les compagnies aériennes européennes et les vols qui ont pour destination un aéroport situé au sein de l’UE sont concernés par cette procédure d’indemnisation vol annulé.

Départ du vol Vers un pays de l’Union Européenne Vers un pays extérieur à l’UE
Union Européenne, Norvège, Islande et Suisse Toutes les compagnies aériennes Compagnies d’un pays de l’UE
Autre pays Compagnies d’un pays de l’UE

Ainsi, si vous aviez prévu d’effectuer un vol entre Paris et Bali avec une compagnie asiatique et que votre vol est annulé, vous ne pouvez prétendre à une indemnisation. Si vous aviez prévu un vol intérieur en Amérique latine avec une compagnie locale et que votre vol est annulé, vous ne serez indemnisé que si la loi du pays d’où vous avez décollé prévoit une procédure d’indemnisation. Renseignez-vous auprès de votre compagnie aérienne pour connaître leur politique d’indemnisation en cas de vol annulé.

 

Que faire si le vol est annulé en cas de grève ?

Si votre vol est annulé à cause d’une grève, vous pouvez bénéficier d’une indemnisation sauf si on vous a prévenu au moins deux semaines avant ou si votre vol est annulé en raison d’une grève extérieure au transporteur.

Par exemple si une grève du personnel de votre compagnie aérienne est annoncée trois jours avant le départ de votre vol et engendre l’annulation de votre billet d’avion, vous pouvez prétendre à une indemnisation. En revanche, si les contrôleurs aériens se mettent en grève deux jours avant le départ de votre vol, vous ne pouvez prétendre à une indemnisation (ce n’est pas la faute de votre compagnie aérienne).

 

Vol annulé : comment obtenir l’indemnisation ?

Une fois arrivé à destination, demandez une attestation de retard de vol et adressez une demande d’indemnisation vol annulé à votre compagnie aérienne en étant le plus factuel possible. N’oubliez pas de joindre un RIB dans votre courrier. Le courrier doit être envoyé avec accusé de réception (LRAR). Pour gagner du temps, n’hésitez pas à utiliser ce modèle de demande d’indemnisation.

 

Vols annulés : que faire en cas de refus d’indemnisation ?

Votre compagnie aérienne répond aux abonnés absents ? Votre compagnie aérienne vous a notifié par écrit son refus d’indemnisation vol annulé ? Trois solutions s’offrent à vous pour obtenir l’indemnisation pour annulation de vol à laquelle vous avez droit :

• Renvoyez une deuxième demande d’indemnisation à votre compagnie aérienne. Détaillez votre demande et détaillez le préjudice engendré par l’annulation ou le retard de votre vol (voiture louée pour rien, perte d’un client dans le cas d’une réunion d’affaire manquée…). Plus votre demande est motivée et justifiée, plus vous avez de chances d’obtenir une indemnisation.

• Faites remonter la demande auprès de l’alliance (SkyTeam, One World ou Star Alliance) si votre compagnie aérienne appartient à une alliance de compagnies aériennes.

• Si cela ne donne toujours rien, envoyez un courrier à la direction générale de l’aviation civile (DGAC) qui inclut les pièces justificatives suivantes : copie de la réservation, attestation remise par le transporteur, votre réclamation à la compagnie aérienne et sa réponse. N’envoyez que des copies et gardez les originaux chez vous au cas où votre réclamation dans le cadre de l’annulation de billet d’avion se perdrait. .

Enfin, si cela ne donne toujours rien, trois possibilités s’offrent à vous :

• Prendre contact avec un avocat ou une société prestataire (comme Air Indemnité ou RefundMyTicket par exemple) et porter l’affaire en justice pour obtenir une indemnisation de vol annulé. Attention toutefois : demandez-vous si le jeu en vaut la chandelle, compte tenu du stress engendré et des éventuels frais d’avocats.

• Faites comprendre que vous allez ébruiter l’affaire : rédaction d’un compte-rendu factuel sur votre blog, contact d’associations de consommateurs… Cela peut dans certains cas débloquer bien des situations…

• Laisser tomber et jurer que plus jamais vous ne volerez avec cette compagnie aérienne.